top of page
Rechercher

Bilan psychologique de l'enfant

Dernière mise à jour : 8 avr. 2023



Un bilan psychologique est un dispositif relationnel réunissant un enfant et sa famille avec un/e psychologue pour essayer de comprendre et de décrire le développement de son fonctionnement cognitif et émotionnel.


Identifier les ressources et les fragilités des enfants

Le bilan psychologique permet d’identifier les ressources et les fragilités de l’enfant afin de se représenter où en est le jeune dans son développement.


Des tests standardisés

Le bilan recouvre les épreuves standardisées:

- Wisc,

- Tat

dont l’appréciation clinique et l’interprétation des résultats se nourrissent autant de la rencontre avec l’enfant et sa famille que des éléments déposés par l’enfant au cours de la passation des tests.

Un bilan psychologique complet évalue les cognitions mais aussi les émotions

Deux dimension principales, indissociable et intriquée, vont devoir évaluées à travers un bilan :

1. Une dimension cognitive Un bilan peut, d’une part, permettre de mieux comprendre la sphère cognitive, c’est-à-dire le langage, l’organisation de la pensée, arithmétique, les représentations visuo-spatiales, etc. . 2. Une dimension affective La dimension affective ou émotionnelle renvoie notamment aux liens de l’enfant avec ses camarades, ses professeurs… On cherche à mieux comprendre comment l’enfant vit ses émotions :

  • Est-ce que les émotions peuvent s’exprimer ?

  • Est-ce qu’elles débordent l’enfant ou, qu’au contraire, elles sont totalement refoulées, gardées au fond de lui ?

  • Est-ce que l’enfant arrive à mettre des mots sur ses émotions ?

  • Est-ce qu’il manque de confiance en lui ?


D’une manière générale, la question qui va se poser, est

- Quelle représentation l’enfant se fait de lui-même et des autres.

- Comment l’enfant est en lien avec les autres ?

Même pour une évaluation des compétences scolaires et intellectuelles d’un enfant, les émotions sont essentielles, car, pour pouvoir bien penser et bien apprendre à l’école, un enfant ne doit pas être débordé par ses émotions. En effet, si l’on est débordé par certaines peurs, certaines croyances négatives ou une inhibition cela peut bloquer la pensée, et rendre la possibilité d’investir les apprentissages beaucoup plus difficiles.


Bilan psychologique: l’importance d’une compréhension globale

Les sphères cognitives et affectives marchent de pair. Il est donc essentiel de comprendre les compétences cognitives en lien avec la compréhension du fonctionnement plus global, émotionnel, affectif.

Très souvent, on voit des enfants qui ont des écarts importants entre leur développement intellectuel et scolaire et leur développement affectif. Malgré leur intelligence, ils sont submergés par leurs émotions. Il arrive même que ces enfants puissent en venir à désinvestir presque totalement l’école et les apprentissages malgré leurs excellentes capacités par ailleurs car ce qu’il vivent sur le plan affectif les mobilise trop fortement.



6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page